Nous avons souhaité organiser une rencontre entre les assureurs d’une manière générale  et ce qu’on va appeler les nouvelles technologies par ce qu’il nous a semblé que les assureurs étaient un tout petit peu en retard par rapport à d’autres secteurs comme la banque, etc.

Il nous a semblé que c’est une opportunité pour les assureurs de surfer sur cette nouvelle vague qui est incontournable à savoir la pénétration d’internet au Cameroun.

Il faut savoir que l’assurance aujourd’hui c’est 2% du taux de pénétration alors qu’avec internet nous sommes autour de 28% avec une progression toujours plus importante. 

Nous avons pensé que les assureurs devaient profiter de ces nouvelles technologies pour pouvoir accélérer leur développement. Ce qui a expliqué qu’on ait pensé une journée pour les deux premières éditions et deux désormais, où les assureurs pouvaient rencontrer des développeurs pour ensemble bâtir cette nouvelle assurance que nous appelons de tous nos vœux.

Après « les Technologies qui assurent » lors de la première édition, « Assurances et innovations » pour la deuxième, « Les défis de la transformation digitale des compagnies d’assurance en zone CIMA » est le thème autour duquel s’articulera cette 3ème édition d’Assurtech.

Protais AYANGMA AMANG,

Président ASSURTECH